Bienvenue à Forel (Lavaux)

Entre Jorat et Lavaux, entre ville et campagne, entre vue sur les Préalpes fribourgeoises, les Alpes valaisannes et savoyardes et le lac (de Brêt !), notre Commune est nichée dans la verdure. Ses lieux-dits fleurent bons la nature et les forêts toutes proches - Les Cornes de Cerf, Le Pigeon, Le Chêne ou La Sapelle - d’autres évoquent les travaux d’autrefois : La Diligence, l’Hermite, La Tuilière, La Grangette.

Ses quartiers sont disséminés sur un territoire de 1'844 ha, des fermes foraines le long de ses chemins, deux quartiers d’habitants en direction de Grandvaux et son centre à « Cornes de Cerf » qui rassemble l’école, l’église, la Grande salle et l’Administration communale.

On pourrait la croire assoupie si ce n’est les cohortes de véhicules (trop) nombreux qui traversent son coeur pour rejoindre la capitale ou l’autoroute à la pointe du jour et en fin de journée.

Mais ne vous fiez pas aux apparences, Forel (Lavaux) est une Commune dynamique, riante et accueillante. Plus de 2'000 habitants, un quartier industriel et artisanal qui assure des places de travail et des entreprises de pointe dans leur secteur, participent à ce dynamisme. Même si la plupart de ses habitants se déplacent en journée pour travailler, les soirées de notre village sont animées par de multiples sociétés sportives, musicales ou culturelles qui permettent à chacun de trouver une place dans la communauté villageoise, comme acteurs ou spectateurs.

Forel (Lavaux) est un village qui offre à ses habitants (2'105 au 31.12.2020) les infrastructures nécessaires dans un cadre champêtre. Pour les Autorités, c’est un défi : plus de 50km de routes à entretenir et à déneiger, un important réseau d’eau et d’épuration à réparer encore et toujours, des écoles, une garderie et un accueil de jour pour les écoliers, une déchetterie et des transports publics toujours plus demandés.

Pas de grande enseigne alimentaire mais quelques magasins de proximité et de nombreux producteurs régionaux qui offrent des produits frais et locaux. Le secteur agricole a fortement diminué mais les entreprises qui restent ont su se diversifier pour pérenniser leurs activités. Le paysage de notre Commune reste fortement marqué par l’agriculture et permet à chacun de profiter de lieux bucoliques et tranquilles. Quelques cafés et restaurants permettent de se restaurer à quelques pas de chez soi ou de son travail.

Presque toutes les zones à bâtir prévues par notre Plan Directeur et notre Plan Général d’Affectation sont maintenant occupées. La politique cantonale, suivant ainsi les effets de la Loi fédérale sur l’aménagement du territoire, cherche toujours à encourager la densification de ces zones à bâtir et à freiner un développement hors des zones à bâtir. Notre Canton souhaite éviter une extension sans fin de quartiers villas en zone agricole et un mitage du territoire. Ces objectifs sont louables mais souvent contraires aux vœux des propriétaires. La Municipalité, coincée entre la loi et ses habitants, encourage les propriétaires à trouver des solutions, dans la toute petite marge de manœuvre légale qui reste la sienne. Dans ce dossier épineux de l’aménagement du territoire, la bonne nouvelle reste que notre village n’a pas besoin de dézoner des espaces promis à la construction.

Pour le futur, une nouvelle caserne régionale pour les pompiers s’érige, une rénovation de nos STEPS vieillissantes est à l’étude, une augmentation des places d’accueil de jour est nécessaire et une planification régionale des zones d’activités doit être prévue. Ce sont quelques-uns des dossiers qui occuperont la Municipalité ces prochaines années.

Enfin amis d’un jour, habitants, entreprises, sachez que notre Commune fait au mieux pour vous accueillir et que la Municipalité reste à votre écoute et dans la mesure de ses moyens, essaye de répondre à vos préoccupations.

Bernard Perret, Syndic